Accueil > L'association > Les Archives > André Champseix ( fils de André Léo )
  • Article

  André Champseix ( fils de André Léo )

Un mariage difficile

vendredi 9 février 2007, par Pierre Rossignol

Laure Ernestine Malézieux Laure Ernestine Malézieux -
Né le : 1856-08-01 à Saint Quentin
Peintre

Laure Ernestine Malézieux, née le 08 janvier 1856 à Saint-Quentin, était la fille de Joachim Pierre Joseph Malézieux, conducteur des ponts et chaussées, conseiller municipal à Saint Quentin, poète, et de Caroline Laugée, peintre, sœur de Désiré François Laugée, lui-même peintre, mariés à Passy (Paris 16) le 13 septembre 1845.
Elle était la sixième d’une fratrie de huit enfants tous musiciens ou peintres.
Albert Malezieux et Joachim Malezieux sont architectes, Georges Malezieux dit « Géna » est musicien et poète, Caroline Laugée est peintre. Les trois autres sont morts dans leur première année.
Laure Ernestine Malézieux sera artiste peintre, expose ses oeuvres au Salon de Paris entre 1880 et 1900.

Elle a épousé civilement, en novembre 1889, André Champseix (fils de Victoire Léodile Béra, journaliste, connue sous le pseudonyme d’André Léo, figure importante de la Commune de Paris) professeur de physique Chimie à Nice.
Cette union se fit au grand dam de son frère Joachim, architecte, dessinateur, qui craignait pour sa notoriété, dans une ville aussi bien pensante que Saint Quentin où l’Eglise régnait en maître !!!
De son côté, sa tante, Marie Robert Halt, romancière bonapartiste était relativement éloignée des idées socialisantes.
Sa sœur Caroline Malézieux (peintre) et son frère Albert Malézieux (architecte, conteur, dessinateur), associé professionnellement à Joachim Malézieux, sont venus à son secours pour la réconforter et l’inviter à tenir bon dans sa décision de libre penseur.
André Champseix, son mari, est décédé le 22 mars 1893 à Nice. Ils n’ont pas eu de descendance.
Nous ignorons la date du décès de Laure Ernestine Malézieux.
Peintres et Sculpteurs
[Haut de la page]