Accueil du site > L'association > Le mot du Président
  • Brève

  Le mot du Président

mardi 12 janvier 2010

Meilleurs voeux pour 2010 :

Nos projets sont multiples en 2010, mais cette année je laisse le soin à Louis Vibrac de vous en faire le détail.

Que cette année soit heureuse pour vous et vos familles.

Pierre ROSSIGNOL


Si la télévision avait existé aux temps de André Léo (1824-1900), elle aurait été à la place de quelle journaliste ? Laurence Ferrari, Claire Chazal, Christine Ockrent ? Certainement pas, car elle ne se serait pas contentée de présenter les événements. Elle y aurait réfléchi, aurait analysé les défauts de la société qu’ils révélaient, proposé des évolutions. C’est pour cela qu’elle s’est fait des ennemis, car beaucoup pensaient qu’une femme était capable de raisonner, mais qu’elle ne devait pas le montrer. Aujourd’hui, elle se lancerait sans doute de sa plume habile, avec ses convictions de femme idéaliste, en payant de sa personne, dans le débat toujours d’actualité sur la vie en société.

C’est la Mélusine de naissance, puis la Champagnoise, de cette trempe que l’Association fréquente de temps en temps - pas tous les jours bien sûr- au moyen des nombreux textes et traces qu’elle nous a laissés. Et cela lui permet d’être en relation avec des femmes universitaires d’Italie, des Etats-Unis, d’Allemagne, de la Région parisienne.

Mais elle voudrait aussi que les dictionnaires placent à la lettre L cet article : « Léodile Béra, dite André Léo, née à Lusignan en 1824, élevée à Champagné-Saint-Hilaire dans le Vieux Logis de son père, Juge de Paix à Gençay, est devenue une écrivaine, une journaliste, une féministe de grand talent ». C’est pourquoi, elle prévoit de travailler en 2010 à

• rééditer un de ses romans que beaucoup considèrent comme un chef-d’oeuvre : Aline Ali

• présenter partout où c’est possible l’exposition en 12 tableaux qui présente sa vie et son oeuvre

• organiser un voyage dans la ville qui a vu naître son mari, père de ses jumeaux : Treignac (19)

• proposer une causerie à Lusignan et à Champagné sur la famille et la carrière de André Léo

• augmenter le nombre de 24 000 visiteurs sur son site Internet : Association André léo

• préparer surtout le colloque prévu pour 2011, à Poitiers-Lusignan-Champagné, qui devrait permettre à des chercheurs autour de M. le Professeur Frédéric Chauvaud, de mieux faire connaître notre « intello » et néanmoins femme de chair et de vigueur.

Louis VIBRAC