L’histoire de la découverte d’André Léo à Lusignan

Fernanda Gastaldello

Texte lu lors de la balade lecture des 1er et 2 juin 2024 à Lusignan et Champagné-Saint-Hilaire

Fernanda et Denise devant la maison des Béra à Champagné Saint Hilaire le 2 juin 2024

Bonjour à toutes et à tous !

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Fernanda Gastaldello, je suis italienne, précisément de Vénétie.

C’est pour moi un grand plaisir d’être là avec vous pour participer à cette balade lecture, organisée en commémoration des 200 ans de la naissance d’André Léo : 1824-2024.

Aujourd’hui tout le monde sait que cette écrivaine naquit à Lusignan le 18 août 1824.

Mais je voudrais profiter de cette journée spéciale et de ces quelques minutes que j’ai à disposition, pour rappeler comment on est arrivés à établir la date de naissance d’André Léo.

Quand j’étais étudiante à l’université de Padoue et que j’ai commencé à m’intéresser à André Léo pour ma thèse d’études, je me suis tout de suite rendue compte des incongruités existant autour de la biographie d’ André Léo, notamment en ce qui concerne le lieu et la date de naissance.

En cherchant dans des sources prestigieuses, du Dictionnaire Universel de Larousse au Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français de Jean Maitron, du Dictionnaire de la Commune de Bernard Noël au Catalogue général de la librairie française de Otto Lorenz, pour n’en citer que quelques-unes, je remarquai qu’on indiquait 1832 comme date de naissance et que les lieux de naissance alternaient entre Lusignan et Champagné-Saint-Hilaire.

Or, ces contradictions m’intriguaient. Je voulais approfondir et résoudre l’énigme…
C’était l’an 1978.
J’ai entamé une correspondance serrée avec le secrétaire de Mairie de Lusignan, M. Camille Sabourin, et le secrétaire de Mairie de Champagné Sait Hilaire, M. Alain Boussarie. Je suis aussi venue sur place plusieurs fois pour connaître et approfondir.

Les recherches ont été fructueuses : M. Sabourin trouva enfin dans les archives municipales de Lusignan l’acte de naissance de Victoire Léodile Béra, tel était son nom de naissance.

Cet acte est d’une capitale importance pour les chercheurs, car il met fin aux incertitudes et aux erreurs précédentes.

Aujourd’hui ce bicentenaire 1824-2024 nous permet de commémorer André Léo et de célébrer une femme aux multiples passions et intérêts, une écrivaine qui a su nous surprendre, qui nous a motivés à la recherche, à l’étude, qui nous pousse aujourd’hui à mieux la faire connaître.

Je me suis permise de transcrire l’acte de naissance de Victoire Léodile Béra pour ceux qui voudraient le lire en cette journée évocatrice. J’en laisse quelques copies ici pour vous.

ACTE DE NAISSANCE DE VICTOIRE LEODILE BERA

L’an 1824, le 19 août à 10 heures du matin, pardevant nous Jean Babinet Maire et officier de l’Etat civil de la Commune de Lusignan, même Canton, Département de la Vienne, est comparu Monsieur Louis-Zéphirin Béra, notaire à Lusignan, âgé de 38 ans, Lequel nous a présenté un enfant de sexe féminin né à Lusignan hier à 9h. du soir, de Lui déclarant et de Dame Thalie Bellotteau son épouse et auquel il a déclaré vouloir donner le prénom de Victoire-Léodile. La ditte déclaration et présentation faite en présence des Sieurs Jean-Théodore Béra, avocat âgé de 27 ans, demeurant à Poitiers, et Jean Pierre Moussion, instituteur âgé de 45 ans demeurant à Lusignan, et ont le père et les témoins après que lecture du présent acte leur a été faite avec nous signé.

Fernanda Gastaldello

Dans la même rubrique

Nos partenaires : Région Nouvelle-Aquitaine Département de la Vienne Commune de Lusignan Commune de Saint Hilaire Université de Poitiers